Tai-Chi.

Tai Chi et Qi Gong

Globalement, les deux activités sont similaires dans leurs principes et leurs méthodes de travail (lenteur, grâce, fluidité) mais les intentions sont différentes. Le qi gong est une forme de gymnastique tandis que le tai-chi est à la base un art martial.
Le premier est plus statique mais représente une préparation idéale à la pratique du second, plus dynamique.
Qi gong et tai chi comme nous le pratiquons ont pour but d’améliorer toutes nos fonctions vitales (respiration, digestion, système cardio-vasculaire, système nerveux), de nous aider à gérer notre stress et nos émotions et de retarder le vieillissement de nos articulations.
Nous continuerons à vieillir, certes, mais en douceur … Plus: voir en bas de page…

Dates et lieu:

  • les mardis de 9h45 à 11h15 pour les membres débutants Qi-Gong.
  • les vendredis de 9h45 à 11h15 pour les membres seniors Taïchi/Qi-Gong.

Plus de détail au sujet des date voir [Blog: dates des activités]

Rendez-vous : Avenue du progrès n°2, 5060 Auvelais (Seuris).

Participation:

Animatrices/animateurs.

Moniteur bénévole: Matteo sedda

Les responsables Bénévoles: Matteo sedda et Marie-France  Noël.

Renseignements GSM n° : 0478/407515         mail : seddmat@gmail.com

Que signifie le QI et le GONG ?

QI :

Énergie présente en toute chose
Souffle qui anime la matière
Il sous-tend l’existence du plus petit brin d’herbe,
comme du plus grand des êtres vivants
ou de l’organisme le plus microscopique.

GONG :

Œuvre, travail, application soutenue.
C’est le travail répétitif de l’artisan ou de l’artiste, qui aboutit à la création d’une œuvre.
Cet entraînement permet l’intériorisation d’une pratique devenant alors partie intégrante de soi-même.

Qi Gong est un terme d’utilisation récente que l’on peut traduire par « travail de l’énergie» ou « mise en forme de l’énergie». Il recouvre, dans son essence traditionnelle, toutes les techniques énergétiques taoïstes utilisées depuis des millénaires par les moines, les médecins ou les guerriers, dans des domaines aussi variés que la santé, le combat ou la vie spirituelle.
Arrivé en occident depuis une quarantaine d’année, le Qi Gong issu de cette tradition plus que millénaire, nous offre ses techniques de santé et de longue vie.

Les bienfaits du Taichi chuan chez les seniors.

Qu’est-ce que le Taïchi chuan ?

Le Taïchi Chuan est lié à la médecine traditionnelle chinoise. Avec le Qi-Gong, il se rattache aux techniques énergétiques chinoises, qui forment l’une des cinq branches de la médecine traditionnelle. Le Taïchi Chuan est une gymnastique énergétique douce qui vise à équilibrer le corps et l’esprit par une pratique d’enchaînements lent et fluides et le contrôle de la respiration. Il s’agit également d’une technique de relaxation, voire de méditation, en mouvement. Ces mouvements amples et précis stimulent l’ensemble de l’organisme et renforcent la concentration et la conscience en soi.

Quels sont les avantages du Taïchi Chuan ?

Taïchi Chuan doit être considéré comme une méthode préventive permettant de rester en bonne santé. De ce fait, il ne connait aucune indication précise. Il semble être spécialement bénéfique au squelette et au système musculaire, à l’appareil respiratoire et circulatoire, ainsi qu’au système nerveux. La pratique du Taïchi Chuan est conseillée en cas de faiblesse musculaire, de trouble de l’équilibre (une cause majeure d’accident et d’hospitalisation des personne âgées), de maladie respiratoire, de syndromes douloureux ostéo-articulaires et chez les personnes qui souffrent de tension insuffisante. Elle pourrait également réguler l’effet du tress et soulager l’anxiété, notamment celle liée à l’âge ou aux problèmes de santé.

Existe-t-il des contre-indications ?

Il n’y a pas vraiment de contre-indications à la pratique du Taïchi Chuan, puisque celle-ci reste recommandée jusqu’à un âge très avancé. Elle bénéficie particulièrement aux personnes âgées atteintes de troubles douloureux articulaires ou de maladie liées à l’âge et entraînant les douleurs lors des mouvements. Un avis médical peut-être utile en cas de maladie chronique ou de problème touchant le squelette ou les articulations. Même dans ces cas où la prudence s’impose, le Taïchi Chuan peut-être envisagé comme une activité physique complémentaire de mieux gérer la douleur, l’anxiété et apportant un apaisement global.

Quels sont les bénéfices du Taïchi Chuan pour les seniors ?

Les médecins occidentaux considèrent désormais la pratique du Taïchi Chuan avec une bienveillance croissante, considérant qu’il s’agit au moins d’une excellente forme d’exercice physique, non violente pour l’organisme, d’une bonne méthode de relaxation et de maintien de l’équilibre et de la coordination motrice.

Citation.

« La Voie Interne est celle de l’intégration dans l’ordre de la nature, c’est le WouWei, le non-agir, c’est la voie de la confiance à la réaction spontanée longuement préparée par un long travail de libération intérieure, du vide mental, du vide de toute tension et de toute intention. C’est la voie du non-affrontement. Le but étant la maîtrise de soi. »